Une charte graphique, pour quoi faire ?

 

Le graphisme est un terme qui parle (plus ou moins) à tout le monde. Mais lorsqu’on le combine au mot charte, l’expression devient tout de suite plus nébuleuse. “Charte”, du latin “charta” signifie règle au sens de loi fondamentale. La charte est donc une ligne directrice, qui permet de donner de la rigueur et une cohérence à son image de marque.

Concrètement, comment assurer cette cohérence de l’image de marque?

 

En fait, la charte graphique va permettre d’unifier le message, pour se rendre plus perceptible et impactant pour son audience.

Si l’on prend l’exemple de Coca Cola, son logo, ses affiches publicitaires ou encore les étiquettes de ses bouteilles sont toutes colorées d’une majorité de ce fameux rouge emblématique de la marque. Ainsi, d’un coup d’oeil le consommateur reconnaît “la patte” de la marque, et comprend qu’il s’agit d’un produit estampillé Coca Cola.

Les choix de couleurs sont des facteurs essentiels d’homogénéité

 

Certaines couleurs sont très utilisées par certaines activités, pour leur signification.

Le rouge, pour les avocats, est une métaphore des couvertures des codes Dalloz. Le vert est symbole d’écologie, de renouveau et sera donc grandement apprécié des entreprises proposant de l’énergie renouvelable. Le bleu peut, entre autres, être symbole de quiétude et spiritualité. Il est donc très utilisé dans les logos des entreprises de pompes funèbres .

Certes, cela relève de l’intuition et du ressenti. Mais pas que. Tous les indicateurs visuels sont des ingrédients possibles d’une recette qui doit être réussie pour se distinguer de la concurrence. En somme, être unique.

Autre ingrédient-phare : la police d’écriture

 

Les graphistes et anglophones l’appellent aussi “ font “. Son choix peut être l’objet d’un vrai positionnement stratégique. Reprenons l’exemple de Coca Cola ou encore celui de la marque Disney, entreprises qui ont exploité cette ressource à son maximum, en lui donnant une vraie existence visuelle.

La prouesse est d’avoir trouvé la police permettant de les identifier d’un seul coup d’oeil :

pixelles-charte-graphique

 

Ces polices, sorties de leur contexte, ne vous évoquent-elles rien ? Ici, on fait appel à la mémoire visuelle de son auditoire, en surfant aussi sur l’exclusivité (les polices Disney et Coca Cola sont déposées).

“Alors ok, nous direz vous, mais je n’ai ni les moyens de Coca Cola ni ceux de Disney pour promouvoir ma marque, donc comment je fais ?”

Quels sont les éléments essentiels d’une charte graphique ?

 

La charte graphique c’est comme une recette de pâtisserie, les ingrédients ne sont rien sans un bon dosage.

En effet, pour avoir une charte graphique qui fonctionne, il faut tout calibrer :

  • Faire en sorte que le logo raconte une histoire. Nous en profitons pour vous glisser un lien vers un article très intéressant à ce sujet :

http://www.advertisingtimes.fr/2010/08/55-logos-et-leurs-histoires.html

 

L’histoire n’est pas obligatoirement explicite, mais elle doit susciter les passions de ceux qui la représentent, pour la rendre agréable à entendre auprès de ses prospects. Cet exercice permet de faire un gros travail en amont sur les valeurs, le segment d’activité, les origines … et tout autre argument que la marque souhaite mettre en avant.

  • Travailler son logo dans diverses versions pour le rendre “responsive” c’est à dire adaptable à tous ses supports possibles (papeterie, site internet, site mobile, étiquettes, pictogramme, …).

https://lesaint.ca/logo-responsive-la-nouvelle-tendance-de-marque/

 

  • Travailler ses couleurs par rapport à ce qu’on souhaite évoquer à son audience. Nous ne reviendrons pas la dessus mais nous vons conseillons fortement d’aller voir cet article :

https://www.1min30.com/infographie/la-symbolique-des-couleurs-en-marketing-infographie-3323

 

  • Prendre un soin particulier dans le choix de sa police d’écriture (là non plus, nous ne vous martellerons pas !). Il s’agit également de veiller à ce qu’elle soit duplicable (lisible) sur tous les supports possibles, qu’ils soient digitaux ou imprimables.

 

  • Créer des illustrations respectant toutes les injonctions citées ci-dessus. Elles serviront à relayer la marque au travers de nouveaux contenus, qui pourront être utilisés sur les réseaux sociaux, le site web ou diffusées en version imprimables (cartes de voeux, flyer publicitaire). Tout doit être cohérent pour que votre client, lorsqu’il reçoit votre carte de voeux, n’ait pas besoin de voir votre logo pour vous reconnaître. Finalement là, plus que le contenu, ce qui importe c’est votre “patte graphique”, votre univers.

 

  • Soigner ses pictogrammes, et tout son contenu visuel qui de près ou de loin, pourra être personnalisable, pour assumer votre univers graphique vers l’infini et au-delà (dixit Buzz l’éclair).

 

Comment adapter la charte graphique aux différents supports possibles ?

 

Une bonne charte graphique permet de verrouiller l’image de marque, en s’efforçant d’anticiper un maximum de cas de figures graphiques, et en y répondant d’une manière uniforme.

Le logo sera ainsi décliné selon qu’il soit sur support clair ou sombre, pour assurer les contrastes suffisants ; les interdictions d’utilisation seront elles aussi clairement mentionnées.

La ou les polices seront précisées, ainsi que leur taille et mise en forme à privilégier pour chaque type de contenu.

Les gabarits des principaux supports (cartes de visites, papier à en-tête, diaporama, …) seront fournis en parallèle.

Les couleurs utilisées sur tous les supports de la marque seront précisées à minima dans leurs coordonnées RVB et hexadécimales (pour le web) et CMJN pour le print (tout ce qui est susceptible d’être imprimé).

Pour visualiser ce que peut donner le résultat de tout ce travail, voici un article qui illustre nos propos :

https://www.canva.com/fr_fr/decouvrir/15-exemples-de-chartes-graphiques-a-voir-avant-de-creer-la-votre/

Vous l’aurez compris, la conception d’une charte graphique nécessite la compétence d’un professionnel ! L’oeil critique du graphiste permettra de mettre en image vos envies, tout en assurant une cohérence visuelle qui vous permettra de communiquer d’une manière efficace auprès de votre audience.

Les chartes graphiques, sont une des spécialités de Pixelles 🙂 . Alors n’hésitez-pas à faire appel à nous pour réaliser ou repenser la vôtre. Pour toute question, ou devis, contactez-nous !